Vous avez besoin d'un de nos services?

Faites appel à notre équipe!

Obtenez une soumission rapidement

De quoi dépend la qualité de l’air dans les écoles au Québec?

5 octobre 2021

Avec la pandémie de Covid-19 qui se poursuit, les parents s’inquiètent de plus en plus de la qualité de l’air dans les écoles. Un rapport du Ministère de l’Éducation, rendu public en avril 2021 soulevait d’ailleurs que la moitié des classes n’offrait pas une qualité d’air optimale. Mais de quoi dépend la qualité de l’air dans les écoles au Québec? L’article suivant vous donnera des indications sur ce qui cause cette piètre qualité d’air.

Des mesures de CO2 élevées

Le rapport de Québec témoigne que 49% des classes testées excèdent la mesure de 1000 parties par million (PPM) de CO2, c’est le seuil au-delà duquel on estime que les occupants d’un bâtiment peuvent sentir un inconfort. C’est une situation qui demande le maintien d’une vigilance accrue. Le Ministère de l’Éducation (MEQ) a mis sur pied une structure de gouvernance et travaille étroitement pour régler la situation.

Des mesures à mettre en œuvre

La mauvaise qualité de l’air dans un bâtiment comme une école peut être due à plusieurs choses. Ce peut-être à cause d’une mauvaise filtration de l’air, des nettoyages peu fréquents des conduits de ventilation ou des problèmes d’échangeur d’air. Certaines mesures peuvent être mises en place pour s’assurer d’améliorer la qualité de l’air dans les écoles.

L’entretien du système de chauffage

L’entretien des différents systèmes est à la base de l’amélioration de la qualité de l’air dans un bâtiment. Par exemple, le système de chauffage est un peu comme une automobile, il a besoin d’une mise au point régulièrement pour obtenir un rendement optimal, pour limiter la consommation énergétique et pour prévenir les bris éventuels. Les poussières et les débris s’accumulent dans les conduits au fil du temps et polluent l’air ambiant. Pour réduire les polluants dans l’air, il est impératif de changer et de laver régulièrement les filtres et de vidanger l’eau stagnante des climatiseurs. Il est absolument nécessaire de faire nettoyer les conduits de ventilation (système de chauffage, thermopompe, climatiseur, etc.), tous les trois à cinq ans par un professionnel. Les écoles sont des bâtiments où de nombreuses personnes circulent. Plus il y a de passage dans un bâtiment plus les conduits devront être nettoyé souvent.

Aération et élimination de la poussière

L’élimination de la poussière, des allergènes et des contaminants devrait être une priorité pour s’assurer de la meilleure qualité d’air possible. Un aspirateur muni d’un filtre Hepa (haute efficacité pour les particules fines de l’air) devrait être passé régulièrement. Plusieurs écoles ne sont pas munies de système de ventilation mécanique ce qui oblige les enseignantes et enseignants à ouvrir les fenêtres pour créer de l’aération. Ce n’est évidemment pas toujours possible surtout par les grands froids hivernaux. Des purificateurs d’air pourraient également être très utiles dans ce type de cas.

Si vous avez des questions sur ce qui cause la mauvaise qualité de l’air, n’hésitez pas à contacter des professionnels. Ils sauront assurément vous donner l’heure juste puisqu’une mauvaise qualité de l’air est liée est de nombreuse maladie, il en va donc de votre santé et de celle de votre famille.

Référence :http://www.education.gouv.qc.ca/fileadmin/site_web/documents/reseau/rapport-qualite-air2.pdf